<

(Page mise à jour le 14/07/2015)


Ras la pub !

La publicité est une nuisance et une agression. Elle envahit nos vies, par la radio et la TV, sur internet, au cinéma, dans nos boîtes aux lettres, au téléphone, sur les vêtements, dans la rue. Nous ne pouvons pas y échapper.

Personne n’ose avouer que la publicité influence nos comportements de consommation, pourtant elle impose ses valeurs, son idéologie.

"La publicité se présente comme un art, une culture, une machine à rêves. En réalité, elle façonne des besoins de consommation, véhicule des stéréotypes, alimente la course au productivisme. Et, désormais, elle recourt aux neurosciences pour installer ses "marques " dans nos consciences. Ses agences milliardaires en ont fait un pouvoir financier ; ses conseillers en communication, un pouvoir politique ; son influence sur la presse, un pouvoir médiatique. Bien plus qu'une émanation superficielle de l'ordre économique, la "pub" en est un rouage essentiel." (Marie Bénilde, On achève bien les cerveaux. La publicité et les médias.)






Action "anti-pub" Vitré-Tuvalu du 6 juillet 2013




--> Le réglement local de publicité

--> Exemples de panneaux supprimés par le RLP

--> Quelques panneaux encore en infraction

--> Les préenseignes commerciales

--> Liens vers sites



- Le Réglement local de publicité

--> télécharger la version intégrale

A Vitré, le nouveau réglement local de publicité devait permettre par son application en 2014 d'éliminer les panneaux d'affichage situés aux ronds points, les panneaux de 12 m2, les double ou triple panneaux ... Mais tous les afficheurs n'ont pas, à ce jour (juin 2016), encore respecté le nouveau réglement. Nous restons attentifs et nous notons (photos sur cette page) les affichages illégaux.

Nous retenons ici les articles qui concernent l'affichage (panneaux).

- Article 7 - Sur le même côté d’une voie de circulation, un espacement minimum de 50 m doit exister entre les dispositifs publicitaires. Cette règle s’applique quelle que soit la surface et le type de dispositif (mural ou portatif, publicité ou pré enseigne), sans prendre en compte l’implantation du mobilier urbain ayant des dispositifs publicitaires sur le domaine public.

- Article 8 - Les dispositifs publicitaires muraux ou portatifs (publicité et pré enseigne) sont admis à partir de 50 m du bord extérieur de la chaussée du giratoire.

- Article 9 - Les dispositifs muraux et portatifs (publicités et pré enseignes) sont admis à partir de 20 m du bord extérieur de l’emprise de la voie le plus près du dispositif et dans le cas d’intersections en T, la zone d’interdiction se projette perpendiculairement sur l’autre coté de la voie. Cette disposition s’applique pour les intersections, à l’exception des intersections avec un chemin, une allée et une impasse.

- Article 10 - Les dispositifs muraux sont parallèles au mur de support et scellés par rapport à celui-ci.

Le support publicitaire ne doit en aucun cas dépasser le niveau de l’égout du toit.

Il est admis un seul dispositif par mur et la surface maximum d’affichage est de 8 m². Pour des raisons esthétiques, le dispositif devra être centré sur le mur. Toutefois, pour des raisons de visibilité, le dispositif peut être décalé en tenant compte d’une distance minimum de 50 cm par rapport à l’angle du mur.

Les dispositifs muraux doivent respecter la hauteur maximum de 6 m par rapport au sol naturel.

- Article 11 - Les dispositifs scellés au sol doivent être d’une surface maximale de 8 m² et d’une hauteur maximale (support total) de 6 m par rapport au sol naturel.

Le bord extérieur du dispositif doit être situé à 1m de l’alignement de la voie ou du domaine public.

Le support du dispositif scellé au sol doit être mono pied.

Les dispositifs scellés au sol doivent être perpendiculaires à l’axe de la voie.

Dans les intersections autorisées, il est possible d’implanter les supports publicitaires avec un angle de 45 °

- Article 14 - Les dispositifs muraux ou portatifs sont interdits en doublon ou en trièdre dans l’ensemble des zones.

- Article 15 - La distance minimum requise pour implanter un dispositif (mural ou scellé au sol) doit être inférieur ou égal à à 10 m avec les ouvertures des immeubles d’habitation voisins les plus proches (baies ou fenêtres,).

- Article 21 - Les dispositifs publicitaires sont interdits dans ou devant le ou les établissements scolaires, hors établissements formation pour adultes et également sur une distance de 50 m de part et d’autre des limites foncières et ceci de chaque côté de la voie.


Lire les articles de presse :

--> Ouest-France du 7 juillet 2013

--> Le Journal du 17 juillet 2013

--> Le Journal 6 juin 2014



- Exemples de panneaux "enlevés" par le RLP en 2014









- Exemples de panneaux encore présents et en infraction avec le RLP en juin 2015


- Panneaux bipodes, doublons, surface>8m2, distance entre les panneaux < 50m ...



- Avenue de Terrebonne, les panneaux, enseignes, etc. sont multiples, huit en 200m !





- On peut regretter la présence de quelques panneaux lumineux et à défilement





- et la multiplication des nouveaux panneaux "drapeaux" dans les jardins privés




Dommage ! L'effort esthétique apporté par les rosiers est gaché.



- Interdiction de certaines préenseignes

Beaucoup de panneaux sont en infraction à proximité de Vitré, sur la voie express à Châteaubourg ...

À partir du 13 juillet 2015, les préenseignes seront autorisées uniquement pour signaler la vente de produits du terroir, les activités culturelles (spectacles vivants ou cinématographiques, enseignement, expositions d'art...) et les monuments historiques ouverts à la visite.

Art. R. 581-31.-Les dispositifs publicitaires non lumineux, scellés au sol ou installés directement sur le sol sont interdits dans les agglomérations de moins de 10 000 habitants ne faisant pas partie d'une unité urbaine de plus de 100 000 habitants.

« Dans les autres agglomérations ces dispositifs sont interdits si les affiches qu'ils supportent sont visibles d'une autoroute ou d'une bretelle de raccordement à une autoroute ainsi que d'une route express, déviation ou voie publique situées hors agglomération."

--> Lire textes

--> Lire presse

- Liens vers sites

--> Des villes sans publicité ?

--> Le site de "Paysages de France"