Algues bleues - Cyanobactéries

Chaque année, durant l'été, beaucoup de plans d'eau dans notre région sont pollués par les cyanobactéries. C'est aussi le cas sur le plan d'eau de Haute Vilaine, du Pertre, ...

Les cyanobactéries, ou cyanophycées, ou encore algues bleues (leurs anciens noms), sont des bactéries photosynthétiques, c'est-à-dire qu'elles tirent parti, comme les plantes, de l'énergie solaire pour synthétiser leurs molécules organiques. Pour capter cette lumière, elles utilisent différents pigments : des phycocyanines (de couleur bleu-vert) ou la chlorophylle.

Les cyanobactéries peuvent devenir dangereuses pour la faune et la flore lorsqu'elles prolifèrent dans le milieu, lors d'efflorescences algales. Elles libèrent des cyanotoxines, parfois mortelles pour les animaux et dangereuses pour l'Homme.

C’est lorsqu’elles prolifèrent que les cyanobactéries peuvent devenir dangereuses. Elles se développent grâce à leur capacité d’adaptation et à leur compétitivité par rapports aux autres micro-organismes, particulièrement dans des milieux eutrophisés. Les densités peuvent devenir extrêmement élevées ; plusieurs milliards de cellules par litre, ce qui donne à l’eau cet aspect coloré.

Plusieurs facteurs favorisent leur prolifération :

• Les éléments nutritifs : Azote et Phosphore : associés à la lumière, ces éléments permettent un développement important de la biomasse et par conséquent des cyanobactéries.

• La température de l’eau : la saison préférée de la prolifération commence au printemps lorsque l’eau dépasse 15°C. Elles restent présentes jusqu’à l’automne.

• L’ensoleillement : un fort ensoleillement favorise la prolifération des cyanobactéries

• Les précipitations : Bien que les précipitations peuvent refroidir les plans d’eau, celles-ci peuvent également apporter des éléments nutritifs (phosphore et azote) par lessivage des sols.

• L’agitation du milieu : Certaines espèces se développent lorsque le milieu est calme.

• La turbidité : Une turbidité élevée favorise le développement de certaines cyanobactéries par rapport aux autres algues.

• Le manque de prédateurs : Dans l’eau, les phytoplanctons sont consommés par les zooplanctons. Cependant, les cyanobactéries sont difficilement digérées par les zooplanctons. La population des cyanobactéries peut donc augmenter contrairement aux autres micro-algues.

Un plan d’eau eutrophisé, calme, chaud et ensoleillé en plein été est un milieu idéal pour la prolifération des cyanobactéries.

L’apport d’éléments nutritifs est le seul facteur que nous pouvons maîtriser.



Exemple du plan d'eau de Haute Vilaine



Un plan d'eau pollué tous les étés depuis plusieurs années

C'est un lieu de baignade, les touristes y sont orientés par l'office du tourisme ainsi que les gites ruraux, camping... Par aileurs c'est un lieu de sports nautiques : canoë-kayak, aviron, planche à voile, voile, avec une école de voile et l'ambition de réaliser à cet endroit un rendez-vous sportif avec des compétitions.

--> Lire l'article presse du 8 juillet 2016

--> Lire l'article presse du 26 septembre 2014

--> Lire l'article presse du 26 septembre 2014

Durant l'été 2014, les rélevés effectués ont amené l'interdiction de la baignade en juillet. Au dessus de 100 000 cellules/ml, il s'agit du niveau 2.

--> Analyses de l'ARS envoyées à la mairie de la Chapelle Erbrée pour juillet 2014

En aôut les prélèvements ont décelé une présence importante à la fin du mois (96 920 le 25 août). Il n'y a pas d'analyse publiées pour septembre alors que la chaleur est importante.

--> Analyses pour août ( publiées sur le site internet de la mairie de St M'Hervé)

Les effets et les précautions

Niveau 1 et 2 : effets :

Lors de contact avec l'eau : irritation de la peau, du nez, de la gorge, des yeux.

Lors de l'ingestion de l'eau : maux de ventre, diarrhées, nausées, vomissements

Niveau 1 (> 20 000 cellules/ml)

Précautions :

Limiter les expositions de contact avec l'eau

Prendre une douche soignée après l'activité nautique

Nettoyer le matériel et les équipements de loisirs nautique

Consulter un médecin en cas d'apparition de troubles de santé

Niveau 2 (> 100 000 cellules/ml)

Précautions :

La baignade est interdite

Si vous pratiquez d'autres activités nautiques, eviter tout contact prolongé avec l'eau, eviter d'ingérer l'eau

Ces activités sont déconseillées aux jeuens enfants du fait de risque de santé majorés

En cas d'immersion accidentelle, se rincer abondemments souslune douche

En cas de troubles de santé, consulter un médecin

Suite à l'avis de l'AFSSA de juin 2008, la consommation de poissons est également interdite, les cyanotoxines pouvant potentiellement contaminer la chair des poissons.

Notre avis

Il est clair que le souhait ambitieux de faire de ce site une base d'activités nautique se heurte aujourd'hui à l'absence de véritable lutte contre les pollutions par les nitrates et les phosphores qui se déversent ici, produits par les activités agricoles voisines sur le bassin versant. Or le seul élément que nous pouvons maitriser est bien l'apport nutritif offerts à ces bactéries qui permet de les multiplier à la saison chaude de l'été.

Les panneaux d'information présents devant la plage




Notre page Facebook - Facebook   Twitter

Vitré

Nature

Eau

doc planification

Dossiers