Suivi de la population d’hirondelles de fenêtres

Le contexte : des chiffres très inquiétants

Grâce au suivi mis en place par le Muséum d'histoire naturelle (programme STOC-EPS), une chute des effectifs de l'ordre 21% pour l'hirondelle de fenêtre est observée entre 1989 et 2013.

Vous avez dit hirondelle des fenêtres ?

L’hirondelle des fenêtres (espèce protégée) est différente de l’hirondelle rustique, très commune dans les fermes. L’hirondelle des fenêtres construit un nid avec de la boue, de façon privilégiée dans les centre villes.

Le travail de Vitré-Tuvalu s’inscrit dans une enquête régionale menée par l’association Bretagne Vivante. Toutes nos observations ont fait l’objet d’un signalement sur l’interface de saisie en ligne : --> Lire

Destruction des nids

Conformément à l’arrêté du 17 avril 1981, la destruction de nids d’hirondelles (qu’elles soient présentes ou pas) est interdite et passible d'une forte amende (9000 euros). L'inventaire vise notamment à ce que les habitants et la collectivité contribuent à faire respecter cette réglementation. La destruction est souvent dû au problèmes de salissures causées par les fientes. Ce qui peut aisément être réglé avec une planchette sous les nids.

Le suivi à Châteaubourg

Le premier inventaire vient d'être effectué début juillet 2015

Après avoir fait le travail d'inventaire des nids d'hirondelles de fenêtres à Vitré, notre association est allée à Châteaubourg faire de même.

Avec des bénévoles locaux, Vitré-Tuvalu a fait un premier inventaire des nids dans les rues du centre ville de Châteaubourg, avec le résultat suivant :

- 48 nids présents

- 24 nids occupés

Les nids trouvés sont dans la "vieille" ville de Châteaubourg, à proximité de la Vilaine, où les hirondelles vont chasser. Il sera à vérifier s'il leur est encore possible de trouver de la boue en été, condition nécessaire pour continuer à construire de nouveaux nids."



- Carte des emplacements des nids à Châteaubourg



-> carte en plein écran

Le suivi à Vitré : comparaison entre 2007 et 2014

(Juillet 2014)

Quand et comment ?

Le suivi s'est réalisé en juillet et août 2014, en repassant sur tous les nids inventoriés en 2007-2008. On rappellera que, malgré deux passages (ou plus) devant chaque nid, il est possible de rater la présence des hirondelles (passage entre deux pontes, etc.).

Par ailleurs, comme évoqué dans le rapport de l’an dernier, il est possible que d'autres nids existent (dans des secteurs non prospectés, dans des cours intérieures, etc.).

Combien de nids au total ?

Nids entiers

2014 : 56

2007 :65

En 7 ans, il y a eu une disparition de 9 nids (tombés par usure ou par destruction), soit une baisse de 14%

Combien de nids sont occupés ?

2014 : 18 nids occupés ; 38 nids vides ; total : 56 nids entiers

2007 : 33 nids occupés ; 32 nids vides ; total : 65 nids entiers

En 2007, la moitié des nids étaient occupés, alors qu’en 2014 seuls un tiers l’étaient.

Estimation de la population nicheuse à Vitré

2014 : 36

2007 : 66

Avec un couple par nid occupé, on peut évaluer la population nicheuse : elle est passée de 66 à 36 en 7 ans, soit une baisse de 45%.



- Carte des emplacements des nids

--> Voir en plein écran



Merci de nous transmettre l'emplacement des nids que vous auriez observés (uniquement Vitré et Châteaubourg) en nous laissant un message ci-dessous :


Nom, Prénom *:
Adresse courriel *:

Emplacement du nid (N°de la rue - rue - façade)




-


Notre page Facebook - Facebook   Twitter

Vitré

Nature

Eau

doc planification

Dossiers