Vous êtes sensible aux questions environnementales et soucieux de préserver l'avenir des générations futures ? Venez rejoindre ou soutenir Vitré-Tuvalu !"



"Pas besoin de faire de catastrophisme : la situation est catastrophique."

(30/08/2017)


photo "Le Journal de Vitré"


Jean Jouzel, dans le JDD le 13 août, tire une nouvelle fois la sonnette d'alarme :

"On n'est plus dans le futur : ce sont les enfants d'aujourd'hui, ceux des cours d'école, qui pourraient subir ces étés à 50°C", ... Pour espérer rester en deçà de 2°C de réchauffement par rapport à l'ère préindustrielle, il faudrait que le pic d'émissions de gaz à effet de serre survienne au plus tard en 2020", souligne le climatologue. Nous n'avons que trois ans devant nous."

Il est natif du Pays de Vitré et il a des liens d'amitié avec Pierre Méhaignerie mais en venant exposer ses inquiétants constats climatiques devant les élus de Vitré Communauté, en 2012 puis en 2016, il tente aussi, à Vitré comme ailleurs en France et dans le monde, de mobiliser les élus locaux :"Toutes les actions locales sont importantes. Le rôle de l’Etat, c’est de donner un cadre et de faciliter ces actions."

Y est-il parvenu ?

Notre association, parce qu'elle est engagée localement pour la défense de notre environnement et pour une véritable transition écologique, répond négativement à cette question. Le message radical de celui qui, avec le GIEC, tente de faire prendre conscience, que nous allons dans le mur à très court terme, est écouté poliment, mais n'est pas compris. Jean Jouzel pourrait revenir prêcher encore et encore devant nos belles assemblées de responsables vitréens, l'inertie sera toujours gagnante et notre planète perdante.

Pourquoi ?

Parce que la mise en garde de Jean Jouzel bouleverse profondément les projets de développement économique et, globalement, toute une conception traditionnelle de ce développement. Vouloir émettre moins de gaz à effets de serre, c'est brider de fait l'industrie, l'agriculture, les transports, l'urbanisme, le commerce... dans leur volonté de conquête des marchés, d'occupation de nouveaux espaces, d'augmentation des productions.

Or, localement, les investissements engagés ne sont pas orientés prioritairement vers la nécessaire transition écologique, nous le regrettons. Le pays de Vitré a pourtant des atouts et pourrait être une terre d'expérimentations et de modernité aussi en ce domaine. Nous agissons avec d'autres en ce sens et nous souhaitons une réelle mobilisation de tous vers cet objectif vital.

Nos activités en 2017

18 août : nuit de la chauve-souris

Après un rapide exposé salle du Mée, rencontre avec les "hirondelles de la nuit" au jardin du Parc.

Grace aux capteurs à utra sons et à la présence de chiroptérologues, une soirée très instructive.

27 juin : Information sur le compteur LINKY

Au centre social, Vitré-Tuvalu s'est associé à l'organisation de cette soirée.

Beaucoup de participants pour écouter Isabelle Gilet opposée à la mise en place par ENEDIS des nouveaux compteurs "intelligents.

Echanges autour du danger des radiofréquences émises par ce compteur et les modalités pour refuser son installation.

19 juin : conférence sur le climat

A Pocé les bois. Benoit Brault, membre du CA de l'association a animé le débat : le dérèglement climatique, quelles conséquences ?

26 avril : Retour de Fukushima

Avec la présence de Didier ANGER, du CRILAN pour nous parler de l'EPR en construction à Flamanville et André JACQUES, qui a effectué une visite à Fukushima.

Les autorités françaises se préparent à une catastrophe nucléaire et s'appuient sur l'expérience japonaise pour nous faire croire qu'on peut vivre en zone contaminée.

24 avril : Nous étions présents lors des portes ouvertes des serres municipales de Vitré

De nombreuses questions et des échanges à propos de nos inventaires de la faune.

18 avril : Tritons et autres amphibiens

Après avoir pris un temps en salle de la Maison de quartier de Maison rouge, afin de montrer quelques diapos, déplacement sur deux sites proches afin de découvrir quelques spécimens.

15 avril : Avec le MAN sur le marché de Vitré, contre le nucléaire.

Stand, chants et musique pour commémorer la catastrophe de Tchernobyl et demander l'arrêt des centrales nucléaires, dont l'EPR.

Huit jours avant les élections présidentielles, nous avons interpellé les représentants des candidats présents sur le marché.

Mars et avril : nous continuons, avec la Ville, l'inventaire des amphibiens

Exploration des mares et des bassins d'orage de Vitré.

De nouvelles découvertes de tritons afin de compléter l'inventaire.

--> Voir notre page

7 février : film/débat Bruxelles sauvages

Dans la ville, la vie sauvage persiste. Il nous faut la connaitre afin de la protéger.

A Vitré aussi : amphibiens, insectes, mammifères, oiseaux... Vitré-Tuvalu avec la Ville et Bretagne Vivante, s'est engagé dans des inventaires de la biodiversité.

28 janvier : les oiseaux du jardin du Parc de vitré

Week-end consacré au comptage des oiseaux des jardins avec "Bretagne vivante".

Sortie au Jardin du Parc : rouges-gorges, pinsons, mésanges, mouettes, accenteurs, sansonnets, merles, ... Savoir les observer pour mieux les protéger.

janvier : Collecte permanente de bouchons de liège à la Biocoop de Vitré

Une initiative de Vitré-Tuvalu en partenariat avec la Biocoop de Vitré

Un geste simple : venir déposer vos bouchons de liège au lieu de les jeter. Ils seront amenés à Rennes et recyclés comme matériau isolant.

14 janvier : Broyage de sapins en partenariat avec la Biocoop

Nous renouvelon depuis trois ans cette opération.

Une trentaine de sapins sont passés au travers de notre broyeur, évitant ainsi d'aller alourdir le tas de déchets verts de la déchetterie.


>>Voir les activités 2016



Notre page Facebook - Facebook   Twitter

Vitré

Nature

Eau

doc planification

Dossiers