- Le Plan Local d'Urbanisme (PLU) de Vitré

(Page mise à jour le 29/11/2019)





--> Enquête publique du projet de plan local d'urbanisme de Vitré - Remarques de l'association environnementale Vitré-Tuvalu. (doc pdf)



5 octobre 2017 : communiqué de presse de la mairie de Vitré

QU’EST-CE QUE LE PLU ?

Le Plan Local d’Urbanisme est un outil de projet qui dessine le visage de la commune de demain en proposant une réflexion à 10 ans. C’est également un outil réglementaire qui détermine l’usage des sols sur l’ensemble du territoire communal (zones à vocation urbaine, à urbaniser, agricole ou naturelle). Chaque zone est associée à un règlement dans lequel sont définis les droits à construire de chaque parcelle, ainsi que l’aspect des constructions qui peuvent y être édifiées. C’est sur la base de ces règles que seront accordés ou refusés les permis de construire, de démolir et d’aménager ainsi que les déclarations préalables de travaux.

QUELS SONT LES OBJECTIFS DE LA RÉVISION DU PLU ?

La révision du PLU a été prescrite par le Conseil municipal qui a fixé 8 grands objectifs, non hiérarchisés, au prochain PLU :

• Assurer le développement de la commune dans le respect des principes de développement durable

• Assurer la pérennité de l’activité agricole, socle de la dynamique économique locale

• Préserver et améliorer le cadre de vie en valorisant le patrimoine bâti et paysager

• Préserver une centralité urbaine dynamique et attractive

• Reconstruire la ville sur elle-même pour en assurer l’essentiel de sa croissance

• Poursuivre la politique de mixité sociale dans les programmes d’habitat dans le respect du PLH

• Équilibrer le nord et le sud y compris en matière de service et d’équipements

QUI PARTICIPE À LA RÉVISION DU PLU ?

Les élus de la commune sont appuyés d’une équipe technique interne et du bureau d’études Cittànova spécialisé en architecture, urbanisme, environnement, paysage et concertation. L’équipe de projet du PLU sera présentée lors du point presse. L’élaboration du Plan Local d’Urbanisme s’effectue dans le cadre d’une concertation avec la population et les personnes publiques associées. La commune fera appel aux habitants au travers de démarches spécifiques, tout au long de l’élaboration du PLU.


Créer un Règlement d'urbanisme, un Plan de zonage d'un PLU nécessitent des compétences techniques. Mais les citoyens ont toute leur place, tant dans le diagnostic, que dans l'émergence de propositions.

Les services de la commune ont publié un bilan de cette concertation avec les comptes rendus des réunions publques : --> Lire





29 novembre 2019 : notre diagnostic

Nous avons pris connaissance du projet de Plan Local d'Urbanisme de Vitré. Comparé au PLU en vigueur, il y a des améliorations, mais le diagnostic, les justifications et le projet de PLU pourraient être profondément enrichis.

Le postulat d'évolution démographique est douteux et soulève des interrogations sur les surfaces consommées, qui pourraient être moindres.

A nos yeux, les enjeux liés au réchauffement climatique, à l'effondrement du vivant, à la préservation de l'air et des ressources en eau, à la gestion économe du foncier et la sobriété énergétique ne sont pas assez bien pris en compte.

En conséquence, l’association environnementale Vitré-Tuvalu émet un avis défavorable.

Quelques éléments que nous avons transmis à la commissaire enquêtrice.

Le document complet est --> ICI


- Il n'y a pas eu de bilan du PLU actuel qui aurait pourtant été utile.

- Les citoyens ont pu s'exprimer mais auraient pu être associés encore plus fortement, notamment en élaborant un diagnostic partagé. Nous proposons de créer une commission extra-municipale Aménagement- Urbanisme, qui soit ouverte aux associations (dont notre association environnementale) et aux citoyens.

- Vitré-Tuvalu propose une hypothèse démographique de +1% par an (à la place de +1,25% par an). Et demande que les projections du nombre de logements à créer et de surfaces à urbaniser soient recalculées sur cette base.

- Nous ne comprenons pas que le PLU, dont l'objet est de planifier l'aménagement pour les 10 à 20 ans, ait été arrêté en juin 2019, alors qu'un tracé de contournement a été retenu pour études en juillet 2019. Nous demandons l'abandon de ce projet de contournement.

- Nous avons des propositions concernant les mobilités douces. Actuellement la part modale des déplacements en voiture (souvent en auto-solo) est écrasante. Nous demandons la fixation d'objectifs de parts modales pour 2030 : motorisé 50 % - modes actifs 50% (dont vélo 20%)

- L'urgence climatique ne se retrouve pas dans le diagnostic et si peu dans les priorités des élus. Ce qui est inconcevable dans un document de planification à 10/20 ans. Nous faisons plusieurs propositions : débitumer, végétaliser, ...

- Le diagnostic sur la faune et la flore est limité, la surface en Espace Boisé Classé est réduite, la lutte contre la pollution lumineuse est absente du PLU.

L'inventaire des zones humides a été réalisé en 2012, l'actualisation de 2018 a vu disparaître 40 ha de prairies humides. Nous faisons des propositions et des remarques concernant l'effondrement du vivant.

- Nous demandons l'arrêt d'urgence de l'artificialisation des terres.

- Nous sur-exploitons nos ressources en eau ! Des eaux qui sont de mauvaise qualité, en infraction avec la Directive Cadre sur l'Eau. Quelle est la capacité de Vitré à fournir en eau potable sa population et ses entreprises ?

- Nous sommes soumis à une pollution aux particules fines, au-dessus des recommandations de l'OMS.

- Nous sur-consommons des ressources énergétiques et sommes très dépendants de ressources énergétiques fossiles

- Nous souhaitons être associés au suivi du PLU (via une commission, qui soit ouverte)






Notre page Facebook - Facebook   Twitter

Vitré

Nature

Eau

doc planification

Dossiers